imprimer

Les diplômes professionnels et les titres


Un diplôme est une certification délivrée au nom de l’Etat (principalement par le Ministère de l’Education nationale et le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche), reconnue sur l’ensemble du territoire français et par toutes les branches professionnelles.
 

  • Le parcours d’enseignements peut être suivi en lycée professionnel, en CFA (centre de formation d’apprentis), à l’université, en grande école…

  • L’obtention du diplôme atteste d’un niveau de connaissances et de compétences professionnelles dans un ou plusieurs métiers (capacités à réaliser des activités dans le cadre de plusieurs situations de travail et à des degrés de responsabilités définis). En effet, le diplôme est gradué : de niveau V ou IV pour l’enseignement secondaire professionnel et de niveau III, II ou I pour l’enseignement supérieur.

  • Le diplôme évolue régulièrement, au gré des évolutions technologiques et sectorielles. Il est enregistré au Répertoire national des certifications professionnelles.


Accéder à un poste technique

Pour les métiers des services de l’automobile, les formations jusqu’à bac + 2 permettent d’accéder à des postes techniques.

De niveau V (CAP, mention complémentaire, titres professionnels), IV (baccalauréat professionnel, titres professionnels) et III (BTS, titre certifié), ces formations portent sur les domaines :

  • maintenance – réparation
  • carrosserie – peinture
  • vente et services

 

Zoom sur les formations jusqu’à bac + 2 pour les services de l’auto
  • CAP – Certificat d’aptitudes professionnelles (niveau V) : diplôme généralement préparé en 2 ans, après une 3ème. Il permet l’accès direct à des emplois tels que mécanicien auto / camion / moto ou carrossier réparateur auto / camion. Certains CAP se préparent en 1 an après un autre diplôme (consulter l’intégralité du parcours carrosserie-peinture).

  • Mention complémentaire (niveau V) : diplôme préparé en un 1 an après un CAP. Il permet une spécialisation professionnelle et donne accès à des postes tels que mécanicien spécialiste.

  • Titre professionnel (niveau IV, V et VI) : délivré par le Ministère de l’emploi, les titres doivent favoriser l’évolution professionnelle de leurs titulaires ou permettre leur retour à l’emploi. Ils s’obtiennent au terme d’un parcours de formation professionnelle ou par le biais de la validation des acquis de l’expérience (VAE). Ainsi, le titre conseiller technique cycle permet d’accéder au poste de Conseiller technique cycles.

  • Bac pro (niveau IV) : diplôme préparé en 3 ans après la classe de 3ème ou en 2 ans après une seconde ou un CAP. Il donne accès à des emplois tels que technicien de maintenance auto / camion / moto ou vendeur auto / camion / moto et peut permettre l’accès à un BTS ou un CQP.

  • BTS (niveau III) : diplôme préparé en 2 ans après un bac général, technologique ou professionnel. Il donne accès à des emplois à responsabilité technique ou commerciale (réceptionnaire après-vente auto, par exemple).

  • Titre certifié (équivalent niveaux IV et III) : pour les services de l’automobile, il existe deux titres certifiés accessibles après un baccalauréat et préparés en école. Le Titre de «  Commercial en automobile » (EPCRA) et celui de « Gestionnaire d'unité commerciale spécialisation automobile » (ESCRA) donnent accès à des emplois de vendeur - attaché commercial automobile ou de réceptionnaire après-vente automobile.

Accéder à un poste de management ou d’expertise

Pour les métiers des services de l’auto, les formations post bac + 2 de l’enseignement supérieur (niveaux II et I) permettent d’accéder à des postes de management ou d’expertise.

 

Les connaissances et compétences acquises sont relatives à la gestion d’une entité commerciale et portent sur les domaines :

  • juridiques (droit des contrats, droit de la concurrence, consumérisme, obligations, …),

  • normatifs (environnement, qualité, hygiène et sécurité, …),

  • technologiques (maintenance électronique, carrosserie, pièces, …),

  • de gestion (atelier, stocks, flux,…),

  • commerciaux (objectif et performance, …),

  • managériaux (management des équipes).

 

Zoom sur les formations post bac + 2 pour les services de l’auto
  • Licence professionnelle (niveau II) : diplôme préparé à l’Université en 1 an après un BTS ou un DUT. Il donne accès, avec de l’expérience, à des postes d’encadrement intermédiaire.

Consulter les fiches :

 

  • Master (niveau I) : diplôme préparé à l’Université ou en grande école, en 2 ans après un Bac +3 ou en 1 an après un Bac + 4. Le Master 2 Management des réseaux automobile permet ainsi d’accéder à des fonctions managériales dans les groupes de distribution automobile.

Consulter les fiches :

 

  • Titre certifié (niveau I): pour les services de l’automobile, ce titre de niveau I est préparé dans une école et accessible après un bac + 4. Il permet d’accéder à des fonctions managériales.

Consulter les fiches :

 

  • Diplôme d’ingénieur (niveau I): dans la branche des services de l’automobile, diplôme préparé en école d’ingénieur et sous statut apprentissage en 3 ans, après un BTS après-vente automobile, un BTS Moteur à combustion interne ou un DUT Génie mécanique. Il permet d’accéder à des fonctions d’expertises techniques ou managériales dans les groupes de distribution automobile.

Consulter les fiches :

Les partenaires Enseignement supérieur

Depuis plus de 20 ans, l’ANFA développe des partenariats avec des organismes de qualité pour la création et le suivi des certifications de l’enseignement supérieur.

L’ANFA s’engage aux cotés d’établissements de formation reconnus pour leur :

  • capacité à mettre en œuvre les référentiels de certifications
  • qualité d’insertion professionnelle
  • perspectives d’évolution professionnelle offertes aux apprenants

 

Le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam)

 


 

Fondé par l’abbé Grégoire à Paris en 1794, le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) est un grand établissement d'enseignement supérieur et de recherche fondamentale et appliquée placé sous la tutelle du Ministère de l'Enseignement supérieur.

La devise du Cnam est « docet omnes ubique » qui signifie « il enseigne à tous et partout ». Il est implanté dans plus de 150 villes en France et à l'étranger.

L'Ecole d'ingénieurs du Cnam (EiCnam) a pour objectif de former des ingénieurs expérimentés, proches du terrain et capables de mener des projets complexes et innovants ; des ingénieurs au rôle moteur dans le progrès de la société, par leurs fonctions dans les entreprises, les services de l'État et la recherche.

 

 

L'ESSCA

 


 

Créée en 1909 à Angers, l'ESSCA est l’école de commerce de référence pour le recrutement au baccalauréat. Elle délivre un diplôme Bac + 5 visé revêtu du grade de Master et propose 4 filières de spécialisation : Marketing, Finance, Management et International Business.

Implantée dans 3 pays (France, Hongrie, Chine), l'ESSCA est aussi la 1ère école française à avoir obtenu l'accréditation européenne EPAS pour l'excellence de son programme de gestion et pour son ouverture à l'international.

L'ESSCA, qui porte des valeurs d’humanisme, place l’étudiant au cœur de son projet pédagogique, favorisant ainsi l’épanouissement personnel et la recherche de l’excellence.

 

 

Le GARAC

 


 

Créé en 1948 par les 4 principaux organismes professionnels de la distribution et des services de l’automobile, le GARAC forme les professionnels de l’auto, de la moto et du véhicule industriel, à tous les niveaux de responsabilités.

Les formations technologiques et tertiaires dispensées permettent, à ceux qui le souhaitent, d’acquérir une double compétence dans un campus entièrement voué à l’automobile.

La qualité de l’insertion professionnelle des jeunes, venant de toute la France, repose sur le caractère propre du GARAC : cette Ecole des Professionnels privilégie les liens entre école - entreprise et dispense des savoir-faire professionnels ainsi que savoir-être, qualités désormais jugées indissociables par les recruteurs.

 

 

Le Groupe ESCRA-ISCAM

 


 

Depuis 1972, le Groupe ESCRA-ISCAM forme des collaborateurs, cadres et dirigeants pour tous les secteurs de la distribution automobile (constructeurs / importateurs, réseaux automobiles, équipementiers, pièces...). Conventionné par le du Ministère du Commerce et géré par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mans et de la Sarthe, le groupe bénéficie du soutien de la profession automobile, au niveau national.

Reconnues par la branche et homologuées par l’Etat, les formations dispensées sont orientées vers le commerce, la gestion et le management automobile à travers des cours théoriques, pratiques et appliqués, des interventions professionnelles, des conférences thématiques, des visites d’entreprises et de périodes de stage en entreprise. La pédagogie est interactive (cours participatifs, exposés thématiques, vidéo, logiciels de simulation,...) et la professionnalisation des enseignements est progressive et permanente.

 

 

L’Institut Supérieur des Technologies Automobiles (ISTA)

 


 

Créé en 1986 par l’ANFA (Association Nationale pour la Formation Automobile) et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat des Côtes d’Armor (Saint-Brieuc), l’Institut Supérieur des Technologies Automobiles (ISTA) vise à proposer une offre de formation adaptée aux évolutions techniques, technologiques et scientifiques (impact des systèmes d’électronique embarquée sur la conception, fabrication et réparation des véhicules).

Du CAP au BTS, en passant par des formations très spécifiques, comme le MDA (Maintenance Diagnostic Automobile), l’ISTA s’est progressivement imposé comme la référence dans son secteur d’activités.

Plus de 300 entreprises de la maintenance automobile lui font confiance : elles accueillent dans leur réseau près de 400 jeunes en formation.

 

 

L’Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEMLV)

 


 

Créée en 1991, l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEMLV) est pluridisciplinaire. L’UPEMLV s’attache à développer un enseignement original alliant savoirs académiques et formations professionnelles. Ses formations, près de 120, sont organisées selon le dispositif européen Licence, Master, Doctorat.

L’UPEMLV fait partie du pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) Université Paris Est. Ce PRES réunit 20 établissements fondateurs ou associés et intègre ainsi recherche et enseignements généraux, technologiques et professionnels.




Pas d'actualité en cours.

Consulter les archives des :